Trappes

Description du projetTrappes

Résidence sociale

Publié par Germak Architecture et mis à jour le 18 avril 2019

Éléments-clés

Coût travaux
7,1 M€ H.T.
Maître d'ouvrage
ADOMA
Situation
5, rue Jean Zay
TRAPPES (78)
BET
INCET
SDP
3 656 m²
SHAB
3 075 m²
Lauréat du concours
2014
Certification
H&E profil A
Livraison Phase 1
Oct. 2017
Livraison Phase 2
Sept. 2018

Les résidences sociales ADOMA se composent de logements temporaires meublés (principalement des studios et T2) destinés à des personnes seules ou en famille, salariées ou sans emploi, qui traversent des difficultés économiques et d’insertion et ne trouvent pas à se loger dans le parc immobilier traditionnel.

La résidence Les Alizés se trouve sur la commune de Trappes (Yvelines), au cœur d’un territoire en profonde restructuration : proche de la gare, bordé au Nord-Ouest par un quartier pavillonnaire et au Sud-Est par un urbanisme de grands ensembles.

Le projet s’inscrit dans la rénovation urbaine engagée dans le quartier Jean Macé.

Le projet consiste en la construction d’une nouvelle résidence sur le site de la résidence existante et tout en la maintenant en activité, du relogement des résidents, puis de la démolition de l’ancien foyer.

Le gabarit du bâtiment, allant de R+2 à R+5, s’intègre dans le tissu existant faisant le lien entre les grands ensembles à l’Est (résidence Jean Macé à R+5) et le quartier pavillonnaire à l’Ouest (maisons individuelles à R+1+C).

La composition et les volumes du projet permet un épannelage, évitant ainsi une trop grande massivité du bâtiment.

Le jeux des toitures et l’alternance des matériaux de façade en séquences permettent de distinguer ces différents volumes leur donnant une identité propre.

Les façades sont séquencées par une alternance de façades blanches et de façades grises.

L’accès à la résidence se fait par la rue Galilée, à travers une faille entre 2 volumes bâtis.

Le soubassement des bâtiments est en lasure métalisée de teinte cuivre comme la serurerie de la cloture et des garde-corps.